Pascal Morin

La motivation 

À la fois notre meilleure amie et notre pire ennemie, la motivation peut être divisée en deux catégories:  Extrinsèque et intrinsèque.  On entend par motivation extrinsèque tout ce qui vient de l'extérieur pour nous pousser à sortir et faire notre entrainement.  Maman le fait pour toi mon grand; Je le fais pour que ma femme me trouve beau; Les autres sont tellement fier de moi que ça me pousse à continuer.  Ces phrases proviennent toutes de l'extérieur.  Cette méthode fonctionne jusqu'à un certain point.  Dans la société d'aujourd'hui, nous avons tendance à faire beaucoup pour l'extérieur et de moins en moins pour notre vrai nous-mêmes.  Combien de fois avons-nous vu, au parc, le père avec son enfant, plus occupé à prendre des photos de son enfant qui s'amuse pour s'empresser de le mettre sur les réseaux sociaux que de jouer avec lui.  Pour moi ceci représente l'exemple parfait de motivation extrinsèque qui pousse le père à aller jouer avec son enfant. 

La motivation intrinsèque quant à elle nous vient directement de notre nous intérieur.  À mon avis ce sont les vraies et puissantes motivations qui nous pousserons encore plus loin car c'est viscéral.  Je le fais pour me sentir bien en dedans; J'en ai besoin pour décompresser;  Savoir que je m'améliore me suffit à me surpasser. 

Il s'agit ici de bien mettre le doigt sur vos motivations et d'en faire la liste.  Sont-elle plus extérieures  où intérieures??  Vraiment là!!  Je n'ai pas d'étude pour appuyer le fait que je pense que pour plus de la majorité des gens, les extrinsèques sont plus présentes.  C'est le cas pour vous?  Pas de panique.  Vous méritez simplement de faire une introspection et de trouver vos intrinsèques et de les développer.  Vous avez le pouvoir de les trouver, de les cultiver, de leur donner une plus grande importance et de vous y accrocher. 

La motivation vient de paire avec les objectifs que nous nous fixons.  Encore une fois la grande majorité des gens ont besoin d'avoir des motivations à court terme pour garder la foi.  D'autre, elles,  peuvent s'appuyer sur un objectif à moyen et long terme sans trop de difficulté.  Quel type de personne êtes-vous?  Encore ici il n'y a pas de bonne où mauvaises réponse.  Vous êtes comme vous êtes, l'important est de le savoir et de vous adapter en conséquence. 

Écrivez, écrivez et écrivez vos objectifs sur une feuille et coller là au dessus de votre tapis roulant et regarder cette feuille à chaque fois que vous trouvez le training difficile.  Vous décrochez rapidement?  Peut-être que vos objectifs sont trop optimistes?.  Peut-être auriez-vous besoin d'un objectif à plus court terme. 

Avez-vous un plan d'entraînement?  Êtes-vous capable d'intégrer le sport dans votre vie?  Faire votre sport est l'équivalent à huiler la machine pour qu'elle fonctionne bien et longtemps.  Je dis toujours aux gens que j'entraîne, vous avez 3 choses importantes à faire dans votre journée; vous brosser les dents, faire caca et votre training.  Le reste peut et doit attendre.  Le travail compris.  Sans la santé nous ne sommes pas grand chose de concret alors c'est un ''must''.  Perso, lorsque je n'ai pas de plan d'entrainement clair me disant ce que je dois effectuer à chaque jour, j'ai le ''fuck off'' facile.  ARGHH fuck off je vais le faire demain.  Et demain devient dans 3 jours et ainsi de suite.  Quand j'ai mon plan c'est facile.  Je l'ouvre et je le fais.  Pas de question que ça me tente où non. 

 En résumé, connaissez-vous davantage, questionnez vous, posez-vous des questions sur vos RÉELLES motivations.  Faites-vous un petit plan clair et cool et go, sautez sur votre vélo où dans vos souliers de course.

Bon training!!!

Coach Pascal

www.pascalentraineur.com